Doigt à ressaut – tendinite d’un doigt

Chaque doigt possède trois os appelés des phalanges sauf le pouce qui en possède deux. Une sorte de petite gaine se trouve dans l’alignement de ces phalanges, c’est la gaine dans laquelle coulissent les tendons fléchisseurs qui nous permettent de plier les doigts pour fermer le poing par exemple.

Il arrive que le diamètre de l’un des tendons augmentent et soit trop serré dans sa gaine, à cause d’une inflammation. Le tendon a du mal a glisser, il va continuer à s’épaissir jusqu’à former une boule -un nodule- dans certains cas. La flexion du doigt pour le plier est de plus en plus difficile et douloureuse.

Lorsque le patient essaie de tendre son doigt,  le doigt bloque/saute c’est ce qu’on appelle le doigt à ressaut. C’est parce que le tendon s’est épaissi qu’il a du mal glisser dans sa gaine. Un doigt à ressaut débute par une gêne douloureuse dans la paume de la main et à la base d’un ou plusieurs doigts.

Diagnostic du doigt à ressaut

Le diagnostic repose essentiellement sur l’examen clinique. Parfois une échographie peut être demandée et montre un épaississement du tendon et un épanchement dans sa gaine. La radiographie de la main sera normale.

Causes du doigt qui se bloque – doigt à ressaut

  • doigt a ressaut enfantLe doigt à ressaut est généralement dû à une tendinite ou une ténosynovite, « une inflammation » du tendon mais aussi de sa gaine. Ces pathologies sont la conséquence d’une hyper-utilisation du doigt. C’est par exemple le cas lorsqu’on est jardinier et que l’on coupe des fleurs avec un sécateur à longueur de journée, ce patient répète le même geste avec une paire de ciseaux en forçant sur le pouce et l’index.
  • Le doigt à ressaut peut toucher tout le monde, mais certaines pathologies comme le diabète par exemple qui favorisent son apparition.
  • Il existe cependant une forme particulière de doigt à ressaut congénitale, qui se déclare dans l’enfance, provoquant généralement une camptodactylie du pouce – blocage du doigt permanent, souvent bilatéral/2 mains et auriculaire/5ème doigt.  Pour cette pathologie c’est l’articulation du milieu du doigt IPP qui se bloque.
  • Le doigt à ressaut dans un contexte rhumatismal, s’accompagne souvent d’une lenteur à la mobilisation d’un ou plusieurs doigts, d’une sensation d’empâtement articulaire, d’une lenteur au déverrouillage matinal des doigts ; ceci est dû au processus rhumatismal. Ceci est lié au processus rhumatismal lui-même et ne sera en rien amélioré par le traitement ponctuel mécanique du phénomène de ressaut.

doigt a ressautTraitement du doigt à ressaut

Traitement naturel du doigt à ressaut au Cabinet de la tendinite

Nous arrivons à obtenir de très bon résultats au début des symptômes du doigt à ressaut, si vous arrivez au stade ou votre doigt se bloque en flexion et nécessite son déblocage par l’autre main nos résultats ne sont pas seront à la hauteur de nos attentes donc nous vous conseillons de contacter votre chirurgien.

Infiltration pour le doigt à ressaut

Dans plus de 80 % des cas, l’opération peut être évitée grâce à des infiltrations de corticoïdes.

Opération chirurgicale pour le doigt à ressaut

Lorsqu’un traitement à base de corticoïdes est impossible pour le patient (notamment en cas de diabète), le recours à la chirurgie est inévitable.

L’opération pour le doigt à ressaut permet au patient de retrouver la mobilité de son doigt et surtout d’en finir avec les douleurs. Après l’intervention, il devra suivre quelques séances de kinésithérapie et attendre quelques mois avant de récupérer la mobilité totale de son doigt.

Complication d’une opération pour le doigt à ressaut

Comme toute intervention chirurgicale, elle peut avoir des complications communes avec la chirurgie.

Les complications d’un doigt à ressaut sont très rares. Il s’agit d’infection et de traumatisme des nerfs des doigts, une algoneurodystrophie. La principale complication d’une intervention pour le doigt à ressaut est un enraidissement du doigt dù à une mauvaise mobilisation de la part du patient en post opératoire immédiat.

Une rééducation et l’utilisation d’un appareillage est alors nécessaire.

Une ouverture chirurgicale trop importante de la gaine du tendon peut entraîner une difficulté à la flexion du doigt, une ouverture insuffisante peut être source de récidive.


30 août 2017 - 15 h 13 min

Doigt à ressaut