Semelles orthopédiques et tendinite, tendinopathie.

Les semelles orthopédiques, tout comme les étirements est un sujet émotionnel et quelque peu controversé parce que beaucoup croient en leur efficacité pour le traitement des blessures et dans la prévention.

Moi j’ai l’impression parfois qu’elles provoquent, ou cachent un véritable problème. Les semelles orthopédiques soutiennent plus qu’elles ne corrigent un dysfonctionnement. Elles estompent vos stimulis puisque vos pieds n’ont plus la même liberté de mobilité. Votre proprioception, et la rétroaction sensorielle de vos pieds vers votre système nerveux (sens kinesthésique), sont affaiblies.

Oui, elles diminuent souvent et parfois même élimine la douleur, ce qui explique pourquoi elles ont du succès. Peut-être que vous avez eu du succès avec semelles orthopédiques, ou non.

Comme une pantoufle

Le confort d’une pantoufle

Une semelle orthopédique pour soulager ou éliminer la douleur de tendinite

La douleur est le premier motif pour faire réaliser une semelles orthopédiques chez un podologue. Bien que la plupart des porteurs de semelles orthopédiques souffrent de douleur au pied comme une fasciite plantaire, d’autres en portent pour une douleur de genou, de hanche. Aident-elle à soulager la douleur?

Si elles sont faites correctement, oui elle soulage.

Il y a différents types de semelles, la réussite va dépendre en grande partie de l’habileté et les connaissances du prescripteur. En outre, d’autres thérapies employées au moment où les orthèses sont prescrites aident souvent avec les symptômes. Certains prescripteurs, comme les ostéopathes, peuvent ajuster les articulations de la cheville et du pied avant de proposer au patient le port d’une orthèse.

Bien sûr, le traitement sera plus efficace chez un patient plus équilibré et « corrigé » avant que le soutien plantaire ne soit éffectué.

Bien que les semelles orthopédiques puissent être très efficaces pour éliminer la douleur, et je suis pour le soulagement des douleurs, ce système de soutien masquera les symptômes et l’on ne cherchera pas aborder le vrai problème.

Chez un patient avec une fasciite plantaire portant une semelle orthopédique.

Le fascia qui longe le bas de votre pied est trop serré, dégénéré, rompu et cause cette douleur sous le pied. Votre pied ne se mobilise pas correctement, la plus du temps c’est une faiblesse du muscle tibial postérieur. La principale arche du pied n’est pas prise en charge correctement, la prono-supination du pied ne se produit pas et le fascia plantaire travaille trop pour stabiliser le pied. La semelle orthopédique aidera à maiintenir et stabiliser le pied, mais il ne corrigera pas le problème, car il ne peut pas corriger la faiblesse du jambier postérieur.

Vous vous faites mal au poignet faire un strapping du poignet ne règlera pas votre problème. Masquer la douleur n’est pas un traitement, même si cela est souvent la réponse dans de nombreux types de médicaments qui cherche une solution rapide et facile à un symptôme.

Vous me direz qu’il existe beaucoup d’études prouvant l’efficacité des semelles orthopédiques, malheureusement, la plupart de ces études sont à très court terme et recherche uniquement la suppression de la douleur. Ils ne demandent pas ou ne comprennent pas que, bien que la douleur du pied puisse être réduite ou éliminée et qu’il il y a maintenant une douleur dans le genou, dans le dos, l’épaule qu’elle soit nouvelles, différentes, et altérées mécanique.

Une semelle orthopédique pour améliorer la mécanique articulaire.

La semelle améliore la biomécanique articulaire ? La réponse dépend en partie de ce que vous interprétez comme une mécanique articulaire saine.

Une étude constate moins de pression dans le pied avec une paire de semelles orthopédiques et préviens la possibilité d’un traumatisme lié au stress du deuxième métatarsien (Meardon et al, 2009) cependant les sujets ne pouvaient pas vraiment dire trop au sujet de ce qu’ils ressentaient, car ils étaient tous morts. Les huit échantillons de cadavres ont été montés sur un simulateur de dynamique de marche à analyser.

Contrôle du « mouvement indésirable » est le terme souvent vanté par les défenseurs des semelles orthopédiques, ils parlent d’instabilité d’une articulation et qu’elle doit être contrôlée, améliorant ainsi la mécanique articulaire et réduire ou éliminer la douleur. Bien sûr, l’instabilité articulatire n’est pas bonne mais comment voulez-vous corriger l’instabilité en stabilisant une articulation avec un appareil? On ne peut pas le faire.  L’un des meilleurs moyens de provoquer une stabilité est dans l’instabilité.

Nos mécanorécepteurs sont des récepteurs sensoriels qui répondent à des stimuli mécaniques, comme la pression. Vous voulez des stimuli sensoriels sains autant qu’ils arrivent à votre cerveau de manière simple. 

Il y a biensur une différence entre une stimulation intense ou pas assez sensorielle ainsi que sa source. Beaucoup de gens sont en surcharge sensorielle avec un stress excessif qu’ils ne peuvent même pas marcher pieds nus car l’information de leurs mécanorécepteurs excitent leur système nerveux trop et trop vite, pour réduire ces informations et se sentir bien ils portent des chaussures ou semelles classique.

orthese cervical tendiniteIl a été démontré qu’un support plantaire flexible peut augmenter le varus du genou (Franz et al, 2008), et avoir une influence sur un syndrome tibial (Hubbard et al, 2009). Porter une semelle orthopédique n’est pas toujours une bonne idée, même si vous êtes en souffrance.

Pour les patients dans un état de détresse globale de santé, la semelle peut peut-être améliorée la mécanique articulaire ainsi qu’améliorer la proprioception.

30 août 2017 - 15 h 13 min

Semelles orthopédiques tendinite