L’aponévrosite plantaire, cette tendinite se trouve sous le pied

tendinite-pied-fasciaL’aponévrosite plantaire parfois appelée fasciite plantaire est une affection douloureuse du talon, rassurez-vous nous savons la traiter.

La tendinite du fascia plantaire est une inflammation de l’aponévrose plantaire -aponévrosite plantaire-. L’aponévrose sert entre autres à maintenir la voûte plantaire longitudinale en reliant l’os du talon (le calcanéum) au départ des orteils (têtes métatarsiennes), ce qui donne un appui statique à la voûte plantaire.

Le patient se plaint de douleurs sous le talon et cette pathologie se confond trop souvent avec l’épine calcanéenne (malformation osseuse du talon en forme d’épine). Le patient ressent des douleurs au talon en début d’activité sportive, des crampes douloureuses ou des douleurs à la plante du pied ou vers les orteils, et enfin, suite à une longue marche ou une station debout prolongée, des douleurs aiguës sous le pied le lendemain matin.

La douleur est généralement localisée dans le talon, mais elle peut irradier dans toute la plante du pied, vers les orteils. Elle peut être sourde, comme pour un mal de dent. La tendinite du fascia plantaire est l’une des causes les plus habituelles de talalgie (douleur du talon) et représente environ 15 % de l’ensemble des pathologies du pied.

aponevrosite-plantaire-traitement
Le cabinet de la tendinite traite l’aponévrosite plantaire. L’aponévrose plantaire est un tissus fibreux triangulaire. L’aponévrose plantaire s’insère en arrière sur la tubérosité postérieure du calcanéum -os du talon-. En avant l’aponévrose plantaire se divise en languettes qui vont se fixer sur la base des premières phalanges des orteils. L’aponévrosite plantaire est une inflammation de l’aponévrose plantaire, qui se manifeste le plus souvent au niveau de son insertion du calcanéum -os du talon-, avec des irradiations douloureuses se prolongeant le long de la plante du pied. Elle est fréquemment confondue avec l’épine calcanéenne qui désigne la présence d’une pointe osseuse au niveau de l’insertion de l’aponévrose sur le calcanéum, mais la présence d’une épine n’est pas synonyme d’aponévrosite. Beaucoup de gens ont une épine sans souffrir d’aponévrosite, et, inversement, beaucoup de patients atteints d’aponévrosite n’ont pas d’épine calcanéenne.

Les causes d’une aponévrosite plantaire

Elle sera sollicitée lors de l’attaque du talon au sol et de la phase de propulsion, et provoquer une varisation de l’arrière pied c’est une des raisons pour lesquelles l’attaque du talon au sol se fait naturellement sur le bord externe du talon
  • l’apparition de l’aponévrosite plantaire se situe autour de 40 ans. – l’aponévrosite plantaire touche deux femmes pour un homme.
  • la modification de certains paramètres comme la station debout prolongée dans des conditions anormales ou la reprise d une activité physique trop intense peut être le signe déclenchant.
  • l’obésité ou la prise de poids brutale sont des facteurs de risque très net de survenue de l’aponévrosite plantaire.
  • la raideur musculaire des chaînes postérieures et la brièveté du tendon d’Achille sont également des facteurs prédisposants à la pathologie; cela devra être pris en compte dans le traitement.
  • la morphologie du pied ne constituera pas de facteurs prédisposants même si les pieds creux très marqués sont retrouvés de manière plus fréquente

Symptômes de l’aponévrosite plantaire

Le symptôme quasi unique de l’aponévrosite plantaire est la douleur talonnière.  La douleur de l’aponévrosite plantaire est ressentie surtout lors de la mise en charge (la matin ou après une position assise prolongée). La douleur est ressentie lors de l’attaque du talon au sol et n’est pas soulagée par la marche sur la pointe du pied. Cette douleur de mise en charge est ressentie sous le talon et diminue progressivement après quelques minutes. En cours de journée elle réapparaîtra suite aux pressions répétées sous le calcanéum.

L’examen clinique de l’aponévrosite plantaire

tendinite-aponevrosite-plantaireJe retrouve une douleur intense lors de la pression de l’insertion calcanéenne de l’aponévrose. La mise sous tension de l’aponévrose ne provoque que rarement de douleur. La palpation des faces latérales du calcanéum n’est pas douloureuse comme elle le serait en cas de fracture de fatigue du calcanéum. Je recherche en priorité des causes toutes modifications notoires du mode de vie ou de loisirs la prise de poids la raideur ligamentaire ou des problèmes liés à un manque d’hydratation et de l’examen des chaussures qui est aussi une cause non négligeables de survenue des douleurs -changement de hauteur de talons problèmes accentués de torsion de la chaussure non adaptée à la morphologie du pied-.

Le traitement de l’aponévrosite plantaire.

Le traitement de l’aponévrosite plantaire fera appel à des techniques de massage profond, mais aussi stretching postural de la chaîne postérieure, pour étendre et relâcher le triceps, le tendon d’Achille et les muscles plantaires qui vont s’insérer sous le gros orteil. En phase aiguë l’objectif principal de mon traitement sera antalgique. Il faudra que je réalise des crochetages avec comme objectif de libérer les différents plans de glissement au niveau des muscles de la chaine postérieure, en éliminant les éventuelles adhérences à ces niveaux. Le crochetage permet également au niveau de l’aponévrose plantaire même, d’éliminer les micro-calcifications, responsables de la douleur. Le repos sportif sera aussi de rigueur et la prise en compte d’une chaussure adaptée reste une règle essentielle à observer. La cryothérapie constitue un traitement naturel antalgique et anti-inflammatoire dont l’efficacité a été prouvée.
30 août 2017 - 15 h 13 min
Tendinite sous le pied, aponévrosite plantaire, fasciite plantaire