Tendinite au cou

tendinite au couOui, il existe bien une tendinopathie du cou. Un patient de 45 ans souffrant de douleur sévère au cou avec une hidrosadénite -une maladie de peau-, il participait à une étude portant sur un traitement dermatologique. Sa douleur au cou était causée par une tendinite au cou ou plus exactement une tendinite aiguë du muscle long du cou avec une réponse inflammatoire non infectieux des tendons longs du cou secondaire à un dépôt de cristaux d’hydroxyapatite de calcium.

Symptômes de la tendinite du cou chez ce patient.

muscle long du couIl une douleur intense et profonde dans son cou, rayonnant jusqu’à ses tempes, et exacerbé lorsqu’il tourne sa tête vers la gauche. Il a également une perte d’amplitude du mouvement cervical ainsi qu’une difficulté à ouvrir sa mâchoire et avaler en raison de la douleur. Après chaque tentative d’avaler, il a ressenti une sensation de traction et une augmentation de ses douleurs. Il a pris de l’ibuprofène et du tramadol, ce qui a légèrement amélioré sa situation.

Il indique également 2 à 3 épisodes de torticolis chaque année et a « handicapé » du bras.

Diagnostic de cette tendinite du cou

Le diagnostic a été fait grâce a la tomodensitométrie, qui a montré des calcifications, et l’IRM a montré un épanchement rétro-pharyngé. Une fibroscopie a révélée une perméabilité des voies aériennes et non abcès épuisables. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens ont apportée une amélioration spectaculaire des symptômes du patient.

Cette tendinite du muscle long du cou est une pathologie très rare qui provoque des douleurs intense au niveau du cou.

La présentation clinique est souvent confondue avec d’autres conditions grave comme un abcès au cou, un traumatisme cervical, une hernie discale….

Les symptômes ne sont pas spécifiques et comprennent une déglutition difficile -odynophagie-, une raideur de nuque, des douleurs cervicales, une fièvre légère. Le bilan biologique indique une élévation de la vitesse de sédimentation, protéine C-réactive, et du nombre de globules blancs dans le sang.

Une tendinite aiguë du muscle long du cou est favorisée par une réponse inflammatoire non infectieuse des tendons obliques supérieures des muscles longs du cou secondaire à un dépôt amorphe de cristaux d’hydroxyapatite de calcium à l’espace antérieur C1-C2 disque.

Cependant, certaines tendinite du cou avec des calcifications se produisent dans des zones plus inhabituelles comme par exemple au niveau des vertèbres C5-C6.

Les diagnostics différentiels de cette tendinite au cou

  • torticolis cervicale,
  • traumatisme possible,
  • abcès,
  • phlegmon rétropharyngien spontanée.

Traitement de la tendinite au cou

Une semaine après le traitement, le patient se portait bien, capable de tolérer un régime alimentaire normal et mobiliser son cou sans douleurs. 7 semaines plus tard, toujours plus aucune douleur. L’IRM a montré une amélioration pré-vertébrale significative.


30 août 2017 - 15 h 13 min
Tendinite au cou