Mieux vaut prévenir que guérir

Il y a quelques mois encore, on venait uniquement me consulter pour des tendinites ou capsulites.

Parfois le patient ne connait pas le déclencheur de sa tendinite ou de son épaule gelée et me dit alors : « comment est-ce arrivé ? J’aimerai bien comprendre ou savoir pour que ça ne revienne pas ». C’est tout à fait pertinent. Pour traiter un problème mieux vaut en connaître la source.

Au début de ma carrière, j’avais besoin d’aller vite. J’ai choisi d’être bon dans un domaine, connaître la mécanique d’un tendon sur le bout des doigts et de ne faire que ça. Le cabinet de la tendinite était né. Ça fonctionnait, mes patients et moi étions sur la même longueur d’onde. « Règle mon problème de tendinite, comme ça je repars courir, j’en ai vraiment besoin. » Je faisais ce que je voyais, ce que je comprenais, ce que j’entendais, ce que je pouvais, point. Et pour mon égo je voulais être meilleur, plus rapide que les autres.

Je voulais traiter les tendinites et les capsulites rétractiles mais pas leur cause car j’avais peur d’entendre au delà de la douleur physique, une douleur plus profonde, l’expression des émotions. Ce que l’on fuit, nous poursuit. La peur des émotions des autres, c’était la peur des miennes. J’ai eu la chance d’en prendre conscience. J’ai fait face à mes émotions, j’ai compris mes mécanismes, mes comportements dans certaines situations et je les ai acceptés. Ce à quoi l’on fait face, s’efface.  Grâce à celà, mon approche thérapeutique a évoluée au fil de ces belles années, en passant à d’une approche purement mécanique à une approche holistique du patient à travers le physique, le chimique et l’émotionnel.

Le fil conducteur de mon approche thérapeutique est aujourd’hui le rêve. En consultation, j’aide mes patients à prendre conscience qu’ils ont un rêve, ils s’autorisent à l’exprimer. C’est une étape fondamentale de leur guérison.

Ce que l’on visualise, se matérialise.

Ce qui m’anime aujourd’hui, au delà de soigner les douleurs physiques, c’est de maintenir les gens en bonne santé tout en les aidant à vivre  leurs rêves. C’est ce qui m’amène aujourd’hui à proposer une thérapie préventive.

Une thérapie préventive dont le but est d’offrir des bienfaits sur le long terme.

Aujourd’hui, en plus des soins pour traiter les tendinites et les capsulites, je propose un soin global préventif qui dure 2h30 = 250 euros

  • 30 minutes d’analyse de votre situation à l’instant T
  • 15 à 20 minutes de digipuncture – reboot du corps
  • 1 heure de soin à l’huile de la tête aux pieds pour harmoniser l’énergie vitale, le Qi. Ce soin est associé a une méthode de respiration
  • 40 minutes pour faire le bilan et avoir du temps.

Le patient est toujours acteur de son bien-être, je suis à sa disposition quelle que soit l’approche qu’il souhaite, purement mécanique dans l’urgence ou globale pour son bien-être. 

Vous trouverez ci-dessous les autres pathologies que je prend en charge.

SINUSITE CHRONIQUE
CÉPHALÉE DE TENSION
ENTORSE

Pluridisciplinaire et dans l’interaction : L’indication est souvent multifactorielle et fait appel dans certains cas à plusieurs intervenants de santé.

Le travail en équipe avec un réseau de praticiens sur Paris permet d’optimiser les traitements : radiologue, cardiologue, expert en biologie médicale, dentiste, gynécologue, chirurgien viscérale et orthopédie, podologue, endocrinologue, psychologue, …