La tendinite rotulienne

La localisation de la douleur se situe le plus fréquemment au niveau de la pointe de la rotule, ensuite au niveau du corps du tendon et plus rarement au niveau de son insertion basse sur la tubérosité tibiale. Son apparition est généralement progressive mais parfois brutale.tendinite rotulienne

Anatomie du tendon rotulien

Le tendon rotulien est un tissu fibreux avec une épaisseur moyenne de 6 à 7 mm de forme plus ou moins triangulaire dont son origine est la pointe de la rotule, jusqu’à la tubérosité tibiale.

Les tendinites rotuliennes sont le plus souvent des tendinites d’insertion au niveau de la pointe de la rotule.

Causes de la tendinite rotulienne

Elles se rencontrent volontiers dans les sports qui nécessitent des courses, des impulsions, des sauts. On la retrouve chez les sportif pratiquant de l’athlétisme, le basket, le volley, le handball, le football mais aussi le ski.

Symptômes de la tendinite rotulienne

Suivant son intensité, on peut retrouver des douleurs  :

  1. au repos : en position assise, ou lorsque l’on conduit une voiture,
  2. au quotidien : en montant les escaliers, en descendant des plans inclinés, ou lorsque l’on fléchie la jambe.

Les sportifs décrivent une douleur de déverrouillage pendant quelques minutes et après l’échauffement la douleur a disparu complètement pour réapparaître après l’effort ou si l’exercice a été plus long que d’habitude.

Diagnostique de la tendinite à la pointe de la rotule

– Douleur à la palpation
– Douleur à l’étirement maximum du tendon
– Douleur lors de contraction-résistance du tendon
– Augmentation de la douleur avec l’étirement

On doit retrouver 3 de ces signes.

soigner une tendinite rotulienneTraitement classique de la tendinopathie rotulienne

– Repos sportif
– Traitement anti-inflammatoire (médicaments, mésothérapie, infiltrations, pansements occlusifs ou AINS)
– Kinésithérapie

Le traitement naturel de la tendinite rotulienne

Pour plus d’informations, consulter la page dédié à notre méthode de traitement 

L’examen du genou et de la tendinopathie rotulienne

L’examen clinique est toujours bilatéral et comparatif afin de vérifier qu’il n’y a pas la présence d’un gonflement et d’une perte de mobilité.

A la palpation on retrouve en général une douleur à la pointe de la rotule. Il est important de retrouver la localisation exacte de la douleur décrite par le sportif. au niveau de la pointe de la rotule, du corps du tendon rotulien ou au niveau de sa terminaison au niveau du tibia.

On peut retrouver :

  • un épaississement,
  • une encoche marquée,
  • un nodule.

Les tests cliniques sont utiles : mise en tension du tendon dans les différentes courses. Compte tenu de la puissance du muscle quadriceps, il set souvent préférable de mettre le sujet en charge, en appui sur une seule jambe et de lui demander de fléchir son genou, ce qui reproduit habituellement la douleur, qu’il est capable de localiser de manière tout à fait précise.

Les examens complémentaire de la tendinopathie rotulienne

  • une radiographie du genou sur les 3 plans.
  • une échographie permet de visualiser la présence de nodules, un épaississement ou une bursite.
  • l’IRM.

11 novembre 2017 - 10 h 06 min

Tendinite rotulienne