Traitement de votre capsulite rétractile.

SOIN À L’HEURE, SOIN EN 72H ET EN GROUPE

Traiter naturellement une capsulite rétractile -épaule gelée-

Ma méthode pour prendre en charge une capsulite rétractile de l’épaule par pression digitale évolue au quotidien. Au début de ma carrière j’étais déjà très fier de pouvoir soigner naturellement une capsulite en 1 mois, puis après quelques années en moins de 10 jours. 

En ostéopathie, j’utilise uniquement la digipuncture associée à des techniques de kinésiologie, de programmation neuro-linguistique, de visualisation, de respiration, de sonothérapie et des techniques énergétiques. Mon objectif est que vous soyez en bonne santé. Vos symptômes de capsulite disparaissent avec un mouvement souple, léger, confortable de l’articulation de votre épaule. Que vous puissiez vivre et retourner au travail en bougeant facilement le bras.

Aujourd’hui je propose un soin pour le traitement naturel d’une épaule gelée en 72h00 ou un soin à l’heure.  

traitement naturel d'une épaule douloureuse copie
docteur spécialiste épaule gelée
bien être

MA MÉTHODE FONCTIONNE UNIQUEMENT SI LE PATIENT COOPÈRE, COMMUNIQUE, APPLIQUE LES CONSEILS, FAIT SCRUPULEUSEMENT LES EXERCICES PHYSIQUES ET D'ÉCRITURE.

Soin d’une capsulite

À PARIS – 

Soin à l’heure* 

 2h00 = 399€ pris en charge par les mutuelles.

3h00 = 599€ pris en charge par les mutuelles.

*INTERVALLE ENTRE 2 SOINS : 1 À 10 JOURS MAXIMUM

CETTE FORMULE EST ÉGALEMENT DISPONIBLE EN GIRONDE À GUITRES

Expérience de Soins en Gironde : 

Choisissez Votre Formule – Collectif ou Privé

Soin pendant 5 H 

d’une épaule gelée



En groupe et Mixte 
 
  • Offrez-vous une expérience de soins exceptionnelle en participant à une de mes séances de soins collectifs, où chaque individu reçoit une attention personnalisée au sein d’un environnement propice à la détente et au bien-être partagé.

L’arrivée sur place entre 8h30 à 8h50

  •  

    H1 : Café-rencontre avec d’autres personnes souffrant d’une capsulite. Présentation et explication du corps et des douleurs par Fabien.

    H2 : Soin au milieu du cercle de patients.

    H3 : Exercices physiques et visualisation guidée par Fabien.

    PAUSE DÉJEUNER VEGAN

    H4 : Lecture de son choix de vie devant les participants.

    H5 : Bougez votre bras pour danser avec la vie.

Fin du soin de groupe – 16H00

  • = 399€, pris en charge par les mutuelles

À Guîtres, le vendredi. 

Le tarif comprend en + du soin pour Guîtres :

  • repas déjeuner offert

Traitement en 72H 

d’une épaule gelée

 
 
Soin Personnalisé par Fabien Claude-Storz : Une Expérience unique

Appréciez une approche personnalisée avec l’intimité et le dévouement exclusif de mes séances de soins privés. Bénéficiez d’une expérience sur mesure, adaptée entièrement à vos besoins individuels, pour une relaxation totale et un bien-être optimal.

  • j1 : traitement de 3H00 pour commencer à bien lever votre bras
  •  j2 : soin avec un travail d’écriture obligatoire et dessins : 2h00, puis une marche d’1h00 avec Fabien comprenant une méditation
  • j3 : traitement d’une durée de 3H pour toucher votre oreille avec votre bras
 
  • = 1299€, pris en charge par les mutuelles

À Guîtres pendant 72h00. 

Le tarif comprend en + du soin pour Guîtres :

  • votre hébergement de 2 nuits en chambre individuel avec salle de bains privée et wc,
  • repas offerts pour 1 personne

Que vous preniez le soin à la carte ou la prise en charge pendant ces 72 heures.

Vous allez 
– mobiliser votre épaule grâce à des jeux de mouvements physiques qui vont évoluer avec vos progrès,
– faire un jeu d’écriture /dessin 🖊️

Et vous allez surtout prendre le temps.
Tout ceci fait partie du processus de guérison.
Il est absolument indispensable que votre langue maternelle soit le français ou l’anglais car les mots que nous utiliserons ensemble sont très importants.

Pour obtenir le résultat que vous souhaitez, soyez prêts à être votre propre thérapeute et permettez-moi d’être votre assistant ou guide. Vous détenez toutes les clés. 🔐
5 jours avant de venir nous faisons une visioconsultation pour préparer votre épaule, puis nous passerons 7 à 8 h au total ensemble. De retour chez vous, vous poursuivrez des exercices pendant 4 à 5 jours pour définitivement valider vos acquis.

Mon traitement manuel permet de débloquer le frein à main “mécanique”, mais dans la capsulite le frein à main “électronique” le pouvoir de la pensée est bien plus puissant. C’est lui, à mes yeux, le plus important à prendre en charge.

Mon objectif est que vous puissiez lever le bras à 180 degrés au niveau de votre oreille et que puissiez toucher votre fesse opposée facilement ainsi que commencer à monter la main dans le dos sous les omoplates.

Si nous avons le même objectif alors on peut démarrer et vous pouvez prendre rendez-vous. 

La symbiose du corps et de l’esprit

pour traiter une capsulite rétractile

Les glandes surrénales, le pancréas et le foie sont parfois les organes impliqués dans certains phénomènes de tendinite.

Les glandes surrénales sont vos glandes hormonales qui traitent avec le stress.

Elles sécrètent un excès de cortisol quand il y a trop de régime qui ont été fait, ou à cause d’un stress émotionnel.

Au fil du temps, l’hormone DHEA fabriquée par les glandes surrénales, s’appauvrie avec le stress chronique, provoquant un niveau d’hormones sexuelles faibles comme la testostérone et l’oestrogène. Cet excès de cortisol va demander plus d’effort au foie, qui doit détruire l’hormone -catabolisme-, et une grande partie se fait grâce au soufre via un processus connu sous le nom solubilisation. Lorsque votre corps utilise ce soufre, il en a moins de disponible pour soigner les tendons blessé et articulations.

Le cortisol en grande quantité a un autre effet hors du pancréas, il crée un bras-de-fer constant entre le pancréas et les glandes surrénales pour maintenir une glycémie toute la journée -au travail, pendant le sport, ou lors du sommeil-. Ceci crée une sensibilité à l’insuline et aux glucides et à son tour créer encore plus d’inflammation.

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont souvent prescrits pour soigner une tendinite. Ces anti-inflammatoire vont épuiser votre réserve de soufre corporelle car votre foie en a besoin pour les détoxifier, ainsi la guérison globale est encore un peu retardée.

Pour ces patients, je propose une autre approche thérapeutique basée sur le rêve.

Les vertèbres cervicales et capsulite rétractile ?

 

Je n’ai pas encore rencontré de patient souffrant d’une capsulite rétractile de l’épaule qui n’ai pas de problèmes de cervicales. C’est souvent une cause sous-jacente de la capsulite rétractile.

Un problème neuromécanique peut provoquer un mauvais fonctionnement du trapèze. Il peut être originaire de la colonne cervicale, du crâne, de l’articulation atlanto-occipitale, et/ou du nerf spinal. Cela entraîne une panne de l’ensemble du complexe dynamique de l’épaule.

Vous pouvez être serein, je pratique uniquement de la digipuncture. Je propose une autre solution que les manipulations cervicales. 

Dans la littérature les symptômes d’un trouble du nerf spinal :

  • une abduction réduite de l’épaule -difficulté à lever le bras à l’horizontal-,
  • une épaule tombante,
  • une douleur d’épaule est un symptôme courant d’épaule gelée.

Si une capsulite rétractile a commencée récemment, un diagnostic précoce est essentiel pour inverser la condition.

 

Mon travail consiste à restaurer le « bon fonctionnement » de l’épaule. Le mouvement exige une approche combinée qui répond aux différents mécanismes et aux muscles qui soutiennent la fonction articulaire.
Par ailleurs, en plus du traitement, une chose simple qui fonctionne très bien chez mes patients souffrant de capsulite rétractile est de se coucher sur le dos. Je mets leur bras en rotation externe maintenue avec une compresse chaude sur l’épaule pendant environ 15 minutes. En complément de ma méthode de traitement spécifique aux capsulites rétractiles, ils récupèrent plus rapidement une amplitude de mouvement.

Avant d’en venir aux infiltrations ou à l’opération, il est plus judicieux de venir me consulter : dans la grande majorité des cas, ce que l’on prend pour une inflammation n’est en fait qu’une simple douleur projetée/irradiée, provenant d’une irritation nerveuse localisée dans la zone cervicale.

 

L’épaule gelée ou capsulite rétractile idiopathique

 

L’épaule gelée ou capsulite rétractile de l’épaule est une condition de raideur douloureuse de l’épaule qui se développe spontanément, avec un début insidieux, sans antécédents de blessure ou de traumatisme.
Le patient atteint d’une capsulite rétractile a une restriction de mouvement scapulo-humérale en mobilisation passive et active d’origine inconnue.

Histoire de la capsulite rétractile idiopathique 

 

La littérature française décrit cette condition pour la première fois en 1872. On la pensait due à une inflammation la bourse de l’épaule et la recommandation de traitement était la manipulation sous anesthésie générale pour surmonter la rigidité.

En 1934, les experts de l’époque exprimaient leur frustration devant cette pathologie difficile à définir, difficile à traiter et difficile à expliquer.

En 1945, on a trouvé la cause essentielle de la pathologie : un épaississement de la capsule articulaire de l’épaule avec une inflammation réparatrice. C’est l’introduction du terme “capsulite rétractile“.

Cette pathologie de l’épaule s’appelle maintenant une capsulite rétractile.

En 1953, il a été rapporté qu’un certain état constitutionnel et émotionnel accompagnait cette maladie. Cette forme d’instabilité émotionnelle a été appelé «personnalité péri arthritique ».

En 1969, même si aucun des facteurs constitutionnels responsables n’a pu être trouvé, il a été noté qu’appartenir à un groupe d’âge spécifique et traverser une période d’inactivité pourrait être un facteur contributif.

En 1971, un mécanisme auto-immunes et un traitement à base de stéroïdes systémiques a été proposé. Une étude immunologique sur 40 patients avec l’épaule gelée a montré une augmentation des niveaux de pré-traitement dans des complexes immunes, de la protéine C-réactive, et une diminution de la transformation des lymphocytes à la phytohémagglutinine et de la concanavaline A par rapport à un groupe témoin.

Plus tard, ce syndrome a été associé à d’autres troubles tels que la tendinite, le conflit sous-acromial, et le diabète comme facteur de risque accru.

En 1981, la personnalité dépressive a été identifiée comme un facteur de risque significatif pour ce syndrome. Ensuite, plusieurs stades de la maladie ont été décrit.

En 1990, il est apparu que la rigidité devait être due au patient qui tiendrait le bras en position de «protection» et que la capsule de l’articulation serait devenu contractée. Il fut au même moment suggéré que l’exercice contrôlé et la chaleur et progressive serait bénéfique et que la cause sous-jacente n’aurait généralement pas été diagnostiquée.

 

L’examen clinique d’une capsulite rétractile permet de rechercher de nombreux signes ou symptômes :

  • Le tableau clinique est celui d’une diminution des mobilités actives et passives associées à une douleur.
  • On retrouve une limitation articulaire avec une perte d’amplitude majeure sur l’élévation antérieure, la rotation externe (moins importante sur l’abduction et la rotation interne).

L’épaule gelée ou raide est non douloureuse avec une diminution de la mobilité active et de la mobilité passive, exemple : manœuvre de JOBE.

Quels examens complémentaires seront nécessaire pour une bonne prise en charge de ma capsulite rétractile ?

Aucun examen complémentaire spécifique n’est nécessaire en cas de capsulite rétractile typique. En revanche, des examens simples seront en général suffisants :

  • radiographie de l’épaule qui présente en général une déminéralisation osseuse d’immobilisation,
  • un bilan biologique.

Diagnostic différentiel d’une épaule gelée

  • Hémarthrose,
  • rhumatisme inflammatoire ou micro- cristallin, 
  • arthrite septique, 
  • tumeurs et dystrophies osseuses, 
  • séquelles de chirurgie du sein, 
  • omarthrose – arthrose de l’épaule-,
  • fracture du trochiter,
  • maladie de Paget de l’humérus
 
  •  

  • G Kaplan, A Prier, P Vinceneux « Rhumatologie pour le praticien » Simep, Masson, 1990, P56
  • Vermeulen HM, Rozing PM, Obermann WR, LeCessie S, Vliet Vieland TP. Comparison of high grade and low grade mobilisation techniques in the management of adhesive capsulitis of the shoulder randomised controlled trial Phys Ther 2006 Mar; 86(3): 355-68
  • Van den Dolder PA, Roberts DL. A trial into the effectiveness of soft tissue massage in the treatment of shoulder pain. Austr J Physiotherapy 2003; 49(3): 183-8

28 February 2024 – 9 h 05 min

Traitement d’une capsulite retractile