Tendinite du grand pectoral

Tout d’abord, ce qui est écrit ci-dessous suppose qu’un examen cardiaque pour des douleurs à la poitrine ont été écartées par un cardiologue ou votre médecin traitant. Il est impératif si vous éprouvez une douleur à la poitrine de consulter immédiatement votre médecin traitant ou un cardiologue ensuite vous pourrez consulter le cabinet de la tendinite.

Tendinopathie du muscle grand pectoral

tendinite grand pectoralLa tendinopathie des muscles de la coiffe des rotateurs, du tendon du biceps et du muscle grand pectoral est une cause fréquente de douleur à l’épaule chez les athlètes que je soigne au cabinet de la tendinite. Cette tendinopathie d’insertion -enthésopathie- est due à une sur-utilisation pectorales et c’est une des cause inconnues de douleur à l’épaule chez mes haltérophiles ou sportifs préférés.

Les tensions chroniques du muscle grand pectoral accentuent la distortion posturale dos rond – cage thoracique enfoncée. Cela provoque un hyper étirement et un affaiblissement des muscles du haut du dos (trapèze et rhomboïde). Un autre élément de cette distorsion posturale est un positionnement de la tête en avant, ce qui place les muscles scalènes et sterno-cleido-mastoïdiens dans une position raccourcie.

Les symptômes de la tendinite du grand pectoral

Les symptômes de la tendinite du grand pectoral comprennent des douleurs à l’avant de la partie supérieure du bras vers l’épaule où s’insert le tendon du biceps dans l’os. Le patient va ressentir une douleur lors de l’utilisation du muscle en particulier en essayant de tirer le bras sur le devant de la poitrine contre la résistance ou de la rotation du bras vers l’intérieur contre la résistance. La douleur est susceptible d’apparaitre progressivement et certaines activités sportives peuvent être un facteur favorisant ou aggravant.

Quelles sont les causes de tendinite du grand pectoral

tendinite biceps et pectoraleLes activités ou posture suivantes peuvent favoriser une tendinite du grand pectoral :

  • La tête en avant, le dos rond, le poitrine enfoncée. La posture assise devant un ordinateur pendant de longues périodes favorise cette distorsion posturale. Soulèvement de charges lourdes, en particulier avec les bras en avant du corps.
  • Faire du jardinage par exemple en utilisant un taille-haies ou une scie électrique.
  • Immobilisation du bras -bras dans le plâtre-.
  • Un niveau d’anxiété élevé ou récurrents avec des attaques de panique.
  • La douleur d’une crise cardiaque précédente, ou d’une angine de poitrine, peuvent activer des douleurs dans ce muscle.

Les pathologies à ne pas confondre avec la tendinite du grand pectoral.

  • L’infarctus du myocarde ou l’angine de poitrine : les douleurs thoraciques provenant d’une crise cardiaque ou d’insuffisance coronarienne doivent être écartées par un cardiologue avant qu’un traitement de votre tendinite du grand pectoral puisse être proposée. La douleur d’un accident cardiaque antérieur ou en cours peut être accentuée par une tendinite du grand pectoral.
  • Syndrôme du défilé thoracique : La douleur projetée du grand pectoral, petit pectoral, et les muscles scalènes peut imiter les symptômes associés au syndrome du défilé thoracique.
  • Rupture du Muscle pectoral : Une déchirement du muscle provoque une douleur intense et immédiate dans la poitrine.
  • Tendinite du Biceps
  • Épicondylite ou «golfer’s elbow»
11 novembre 2017 - 10 h 06 min

Tendinite du grand pectoral