Une tendinite de l’épaule ou une bursite peut-elle causer des fourmillements dans le bras et les mains?

L‘os du bras et l’omoplate s’articulent pour former l’épaule. Plusieurs muscles rattachent l’humérus à l’omoplate, permettant les mouvements. Des sacs remplis de liquide appelé bourse jouent le rôle d’amortisseurs entre les os de l’articulation de l’épaule permettant de réduire la friction des tendons. Plusieurs sacs de bourse sont également situés sous l’omoplate. Une bursite ou inflammation d’une bourse, peut se développer à l’un de ces endroits.

Des nerfs courent de la colonne vertébrale au bout des doigts, permettant d’innerver la peau tout le long du chemin. La moindre compression de ces nerfs peut provoquer des fourmillements dans le bras et la main.

La sensation de fourmillements est aussi appelée paresthésie. Symptôme peu significatif lorsqu’il survient seul, il peut s’inscrire dans les symptômes d’une pathologie nerveuse.

Bursite et fourmillements

bursite-de-lepauleUne douleur à l’omoplate avec des fourmillements dans les bras peuvent causer d’importantes difficultés dans les tâches quotidiennes de base comme se laver, conduire ou s’habiller. Une bursite est une pathologie qui provoque souvent une douleur à l’omoplate. Elle entraine une pression sur les nerfs qui vont du cou jusqu’au bout des doigts, et il en résulte des fourmillements du bras et de la main. Bien qu’ils se produisent par le biais de différents mécanismes, la douleur d’épaule liée à la bursite et les picotements peuvent parfois se produire ensemble en raison d’une affection sous-jacente, comme l’arthrite dans la colonne vertébrale et l’épaule.

Bursite sous-acromiale

Une bursite sous-acromiale est une inflammation de la bourse séreuse entre l’os du bras et le sommet de l’articulation de l’épaule formée par l’omoplate. La bourse est pincée entre les os lorsque le bras est levé. Elle peut être causée par une irritation des tendons qui traversent cet espace ou de l’utilisation répétitive de l’épaule, en particulier pour les activités bras en l’air. Les muscles qui se fixent à ces tendons sont situés à l’arrière de l’épaule, provoquant des douleurs de l’omoplate. Une bursite sous-acromial peut aussi causer des tensions dans les muscles du cou, entrainant une compression sur les nerfs qui sortent du cou qui provoque des picotements dans le bras.

Une bursite scapulo-humérale

Plusieurs bourses sont situées sous l’omoplate. Une bursite scapulaire peut se développer dans cette région, ce qui provoque des douleurs dans l’omoplate. Cette pathologie peu commune survient généralement chez les athlètes qui jettent répétitivement des balles en pronation. Elle peut aussi être causée par une anormalité des os, des muscles autour de l’omoplate et de la cage thoracique. Une bursite scapulaire peut projeter l’omoplate de l’épaule touchée plus en arrière, créant une asymétrie dans le dos. Cependant, les principaux symptômes sont la douleur dans l’omoplate en mouvement, des tensions du cou et une pression croissante sur les nerfs au départ de la colonne vertébrale pouvant provoquer des fourmillements dans le bras et la main.

Compression nerveuse

tendinite-de-lepaule-decharge-electriqueLes fourmillements dans le bras et les mains sont causés par une pression anormale le long des nerfs qui approvisionnent ces zones. Ces nerfs commencent dans le cou en direction de la région de l’aisselle.

Les nerfs continuent à se ramifier en 3 nerfs principaux qui donnent la sensation à l’avant-bras et aux doigts.

Une compression nerveuse peut se produire au niveau du cou dès que les nerfs quittent la colonne vertébrale; de l’aisselle comme ils voyagent sous les muscles; ou au niveau de l’avant-bras, du poignet ou de la main. Les mouvements du cou sont habituellement douloureux, provoquant une tension accrue des muscles qui relient le cou, l’épaule et l’omoplate. Ces mouvements altérés peuvent conduire à une bursite, ainsi qu’a des picotements dans le bras ou la main.

Arthrite

L’arthrite de l’épaule provoque des changements dans l’articulation qui peuvent provoquer le développement de bursites et de douleurs d’omoplate.

La colonne vertébrale est aussi couramment touchée par l’arthrite. Les changements dégénératifs de la colonne vertébrale supérieure causés par l’arthrite peuvent conduire à la compression des nerfs qui quittent la colonne vertébrale. Cela peut potentiellement provoquer des picotements ou fourmillements dans les bras et les mains. Par conséquent, les personnes atteintes d’arthrite à la fois à l’épaule et à la colonne vertébrale peuvent éprouver une douleur et des picotements dans le bras et la main liée à une bursite sous-jacente.

6 mars 2018 - 10 h 21 min

Tendinite et décharge électrique