Une tendinite -tendinopathie- peut être induite par la prise de statines

traitement-statine-tendinite

Les statines sont des inhibiteurs de la HMG- CoA réductase, enzyme clé de la synthèse endogène du cholestérol.

Elles représentent le traitement le plus efficace pour abaisser les taux sériques du LDL cholestérol et permettent la réduction des accidents ischémiques coronariens et cérébraux.

L’utilité thérapeutique des statines n’est pas contestée, mais elles peuvent avoir des effets indésirables, notamment musculaires, qu’elles partagent avec les autres hypolipémiants, avec entre autres un risque faible mais certain de rhabdomyolyse. La rhabdomyolyse est un syndrome clinique et biologique lié à la destruction des fibres musculaires squelettiques dont le contenu est libéré dans le secteur circulant et les liquides extracellulaires.

« Le nombre de cas rapportés de tendinites a augmenté au fil des ans, ce qui est cohérent avec l’augmentation des prescriptions. »

Des causes médicamenteuses de tendinite et rupture tendineuse, le plus souvent du tendon d’Achille sont décrites, les pourvoyeurs les plus connus sont les antibiotiques de type fluoroquinolones et les corticostéroïdes par voie systémique. Mais ce type d’effets indésirables peut également être observé avec d’autres classes médicamenteuses, telles que les statines, les inhibiteurs de l’aromatase et les rétinoïdes.

  • L’âge moyen d’un patients atteint d’une tendinopathie causée par les statines est de 60 ans
  • Il s’agit de tendinites dans 2 tiers des cas et de ruptures tendineuses dans 1 tiers des cas
  • Le délai entre le début du traitement et la survenue de tendinopathies était très variable, mais dans la majorité des cas inférieur à un an
  • Une étude cas-contrôle a montrée une augmentation du risque de rupture tendineuse chez des femmes traitées par statines

Alors que les statines sont avant tout connues pour un risque d’atteinte musculaire et une toxicité hépatique, leur prise s’accompagne d’un risque de tendinopathie, tendinite ou rupture tendineuse, parfois bilatérale et qui ne concerne pas seulement le tendon d’Achille.

Diagnostic d’une tendinite causée par les statines

Le diagnostic de la tendinite est essentiellement clinique mais peut être confirmé par échographie.

Traitement d’une tendinopathie ou tendinites causées par la prise de statine

Contactez-nous.


  • Pertuiset E, Tendinopathies induites par les statines, Le journal faxé de rhumatologie, 2009
  • Chazerain P, Hayem G, Hamza S et al. Four cases of tendinopathy in patients on statin therapy. Joint Bone Spine 2001 ; 68 : 430-3.
  • Marie I, Delafenêtre H, Massy N et al. Tendinous disorders attributed to statins: a study on ninety-six spontaneous reports in the period 1990-2005 and review of the literature. Arthritis Rheum 2008 ; 59 : 367-72.
  • Beri A, Khattri S. Tendon rupture and statin therapy : is there a link? Arthritis Rheum, 2008 ; 59 : 1202.
  • Riley G. Tendinopathy – from basic science to treatment. Nature Clinical Practice Rheumatol 2008 ; 4 : 82- 9.
  • Shin JI, Lee JS. Tendinopathy and statin use: the role of matrix metalloproteinase or eicosanoids ? Arthritis Rheum 2009 ; 61 : 286-7.

30 août 2017 - 15 h 13 min
La prise de statine une possible cause de tendinite